background img
3 années ago
141 Views

Diminuer les tensions émotionnelles grâce au yoga

Ecrit par

Selon les Yoga sutra, un traité vieux de deux millénaires, le yoga arrête le tourbillon des pensées et des émotions qui nous perturbent.  Une étude de juin 2012 de l’Université du Kansas l’a confirmé : sourire déstresse et rend heureux.

assouplissement Yoga sont bons pour la santé

Le simple mouvement du sourire qui fait intervenir environ 17 muscles faciaux suffit à déclencher dans le cerveau des participants, bien qu’ils soient plongés dans une activité stressante, des modifications biochimiques libérant les tensions.

Il favoriserait la production d’endorphines ce qui explique l’engouement croissant pour cette discipline hindoue. Dans sa forme traditionnelle, le hatha yoga repose sur des séries de postures corporelles statiques et des étirements. A travers le monde, de nouvelles formes plus dynamiques se sont développées (iyengar, vinyasa, ashtanga) qui respectent les mêmes principes fondamentaux. D’une part, les postures, en mobilisant le corps, diminuent l’excès d’activité psychique et nous ouvrent à nos sensations. D’autre part,  l’étirement a une fonction de régulateur émotionnel. A chaque exercice, on porte son attention sur les tensions que l’on défroisse. Cette sensation agréable que l’on déclenche par l’étirement du corps se transmet au cerveau, par le biais du cortex cingulaire, qui joue un rôle dans la régulation du rythme cardiaque, ainsi que dans la prise de décision, l’empathie et l’émotion positive. D’autres bienfaits ont été mis en évidence. Une étude de l’Université de l’Illinois à Urbana Champaign, parue en 2013, révèle que vingt minutes de yoga stimulent les fonctions cérébrales (ce qui est plus que vingt minutes d’aérobic). Une seule séance aurait permis d’améliorer le temps de réaction et la précision des participants aux tests cognitifs, les aidant à mémoriser et traiter l’information plus vite. Par ailleurs, les mouvements de yoga s’accompagnent de respiration profonde qui agit sur la régulation neurovégétative pour limiter la stimulation excessive du système sympathique et parasympathique, en cas de stress, message positif à notre cerveau, qui nous transmet en retour une sensation de bien- être.

www.fede-france-yoga.fr

Article Categories:
Yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.